La prière est indispensable!

Thème: /
Thema:
La prière est indispensable! /
Bidden is broodnodig!
Texte: /
Tekst:
Actes 12: 1-19
Partie du texte: /
Tekstgedeelte(n):
Actes 12 /
Handelingen 12
Par: /
Door
Past. E. Woudt (pasteur de l'Eglise réformée -libérée- à Heemse, Pays-Bas) /
Ds. E. Woudt (predikant van de gereformeerde kerk vrijgem. Heemse)

Traduction: /
Vertaling:

Traducteur: / Vertaler: J. Folkersma, Mariënberg, Pays-Bas
A l'origine, version neérlandaise: / Original Dutch version:
Han12v01 - Bidden is broodnodig!

Tenu à: /
Gehouden te:

A l'origine, le sermon a été prononcé en neérlandais à Heemse, le 16 avril 2000
Originally delivered in Dutch at Heemse on 16 april 2000

Suggestion pour l'Ordre des Services / Aanwijzingen voor de Liturgie

Lire: Actes 12
Texte: Actes 12: 1-19

Chanter: Quelques versets dans les psaumes suivants:
Ps. 116
Ps. 81
Ps. 37
Ps. 143
Ps. 34
Ps. 28

Prière avant le sermon

Seigneur, notre Dieu, nous nous approchons de toi, ce jour, ce dimanche. C'est le premier jour de la nouvelle semaine où nous pouvons venir ensemble dans ce temple pour te louer et te bénir, pour écouter ta voix, chanter en l'honneur de toi, t'offrir nos dons et adresser ensemble nos prières à toi. En effet, tu nous entends. Tu es un Dieu, qui tends toujours vers nous une oreille attentive, qui écoute ce que nous disons. Nous avons aussi chanté tes bontés. Seigneur, c'est excellent! Nous t'en remercions vivement. Maintenant que nous sommes réunis comme Eglise et nous prions ensemble, tu nous écoutes. Tu nous as enseigné à prier; tu nous fréquentes de cette façon. Tu es un père qui parle et nous sommes tes enfants qui t'écoutent et ensuite nous te répondons. Voilà l'amitié dans l'alliance avec toi. Seigneur, notre Dieu, nous te remercions. Tu nous a choisis dans ton amour avant d'avoir fait le monde. Tu es venu à nous. Tu étais le Premier; tu nous a créés; nous t'appartenons. Tu nous as appelés au sein de ton alliance nouvelle. Nous avons le privilège de pouvoir vivre, de respirer grâce à toi, notre Père. Nous t'en remercions vivement. Nous nous étonnons de tes merveilles. Tu es le Dieu éternel et puissant qui a créé toutes choses. Tu es le Créateur du ciel et de la terre et qui fait subsister tout, toute la nature et le temps. Tu es le Seigneur qui fait tomber de la grêle, qui donne de la pluie, qui fait aussi briller le soleil en ton temps. Tu tiens toutes les choses en ta main. Nous t'honorons et nous te remercions de ce que nous pouvons te connaître par ta force immense comme le Dieu Très-Haut qui a créé le ciel et la terre et tout ce qu'ils contiennent, qui les entretient et les régit encore par ton conseil éternel et par ta providence. Mais nous te remercions que nous pouvons te connaître encore beaucoup plus clairement par ta Parole, l'Evangile du Seigneur Jésus-Christ. C'est ainsi que tu te fait connaître à nous par ta Parole. Tu t'approche de nous ce dimanche aussi. Ta Parole sera prêchée dans ce temple. Seigneur, donne-nous d'écouter très bien, d'écouter ta voix et de nous occuper de ta Parole pendant cette semaine, pour que nous portions des fruits. Que ta parole qui est vivante et efficace pénètre avec toute sa richesse jusqu'à notre cœur et à notre vie et habite en nous en tout temps. Que ta Parole nous encourage et fortifie. Et Seigneur, notre Dieu, que ta Parole nous exhorte aussi. En effet, nous avons tellement besoin de tes exhortations.
Nous confessons que nous sommes des gens qui manquent tant de reconnaissance, d'adoration, de piété pour toi. Nous ne tenons pas souvent compte de toi. Nous vous confessons nos offenses, nos péchés en actions et en paroles, dans nos pensées et dans nos désirs. Seigneur, devant toi nous sommes petits à nos yeux. Nous te confessons nos offenses. Pardonne-nous le mal que nous avons commis, par le sang de notre Seigneur Jésus-Christ. Veuille nous imputer son œuvre, sa justice et veuille renouveler notre vie par ton Saint Esprit qui vivifie. Père, aie pitié de nous qui sommes des pêcheurs, à cause du sang du Christ. Veuille nous fortifier pour que nous aspirions à obéir à la Loi que nous venons d'entendre. Veuille nous aider à obéir à ta Loi, et veuille bénir à cet effet la prédication de l'Evangile, ce dimanche, partout où l'on annonce la Bonne Nouvelle. Veuille être au milieu de ton peuple avec la richesse de ta gloire et de ta miséricorde. Veuille recevoir vos grâces et notre adoration. Nous le demandons au nom de Jésus-Christ, ton fils, notre Seigneur.

Amen.


Sermon

Eglise de notre Seigneur Jésus-Christ,

Aujourd'hui, téléphoner est dans le vent. Aux Pays-Bas, presque chaque habitation a un branchement du téléphone. Et que de téléphones mobiles les gens possèdent! Il y en a cinq millions sur quinze millions de Néerlandais. Les gens qui donnent un coup de fil, on les voit partout: en voiture, au supermarché, dans la rue.

Quelle publicité on fait pour le téléphone mobile! Et quelle concurrence entre les sociétés téléphoniques. La télécommunication est dans le vent. Passer un coup de fil par un téléphone mobile est dans le vent. Mais parfois on ne peut avoir de communication. On a l'intention de téléphoner à quelqu'un, mais combien de fois la ligne est occupée ou le répondeur téléphonique est branché. Il peut vous arriver également que vous entendez une voix d'une dame. Elle dit que votre message sera enregistré après quelques secondes. On ne peut toujours joindre quelqu'un.

Il y a quelques années un pasteur de l'Eglise réformée de Roumanie me demanda si je connaissais le numéro de téléphone du Seigneur notre Dieu. Je le regardai d'un air très étonné. Le numéro de téléphone du Seigneur notre Dieu? Et je dis que je ne comprenais pas ce qu'il voulait dire, au fond. Et alors ce pasteur dit: Le numéro de téléphone du Seigneur notre Dieu, c'est 5015,
Et puis il prit sa petite bible et il chercha Psaume 50: 15. Ensuite il lut à haute voix: Et quand tu seras dans la détresse, appelle-moi, je te délivrerai et tu célébrera ma gloire.

De toute évidence, Dieu n'a pas de numéro de téléphone. Et il ne nous faut pas de téléphone pour Le joindre. Il écoute toujours la prière que nous Lui présentons. Inutile d'avoir peur que la ligne céleste soit occupée quand tu aimerais Lui parler.
Chez Dieu il n'y a pas de télécommunication. Chez Dieu il est seulement question de communication par la prière. Il nous a enseigné à prier. Appelez-moi, dit Dieu dans le Psaume 50. Invoquez-moi.
Et le Seigneur Jésus-Christ a dit dans le sermon sur la colline: « Demandez et vous recevrez; cherchez et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira la porte. Car tout homme qui demande reçoit, celui qui cherche trouve et l'on ouvre la porte à celui qui frappe. Y a-t-il quelqu'un parmi vous qui donne à son fils une pierre s'il lui demande du pain? ou qui lui donne un serpent s'il demande un poisson? Tout mauvais que vous êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants. A combien plus forte raison, donc, votre Père qui est dans les cieux donnera-t-Il de bonnes choses à ceux qui les Lui demandent! »
Dieu dit: « Ouvrez la bouche et priez-Moi avec assurance.»
Dieu nous encourage à prier! Cela Lui plaît. La prière est nécessaire, voire indispensable.
L'histoire d'Actes 12 montre également bien, que la prière est indispensable.

Voilà le thème du sermon:

La prière est indispensable!

  1. Il faut prier
  2. La prière est efficace

1. Il faut prier

Frères et sœurs, il nous faut prier. Mais qu'est-ce que nous devons prier?
Un jour, je visitais une école primaire. Je demandais à une classe d' enfants: Qu'est-ce que c'est que 'prier'? C'était sans aucun doute une question difficile! Mais quelles bonnes réponses les enfants de cette classe ont données: prier est rendre visite à Dieu. Prier est mettre sa confiance en Dieu. Prier est raconter tout à Dieu. Prier est parler avec Dieu. Quelles bonnes réponses! Car c'est ainsi et pas autrement.

Et quand prions-nous? Chers garçons et filles, quand priez-vous?
Chaque jour, n'est-ce pas? Lis ta bible, pries chaque jour! Chaque jour, quand tu es heureux et en bonne santé. Mais fais-le également quand tu es parfois triste ou malade. Dieu t'écoute toujours. Tu peux toujours parler avec Dieu et tu peux raconter tout à Dieu.

Nous pouvons aussi le lire dans Actes 12, dans l'histoire que nous avons lue dans la bible. Pierre était en prison. Il faisait nuit, au milieu de la nuit. Il dormait dans un cachot et deux soldats étaient couchés de part et d'autre de lui.
Il faillait que ces soldats le surveillent de sorte qu'il ne pût pas fuir. D'ailleurs, il était difficile de fuir, car on avait attaché les bras de Pierre à ceux des soldats avec des chaînes. S'il fuyait, ces soldats le remarqueraient tout de suite.

Et la porte du cachot était très bien fermée à clé et également la porte de fer qui donnait sur la ville. Par ailleurs, devant la porte du cachot et de la prison il y avait un poste de garde. On gardait très bien la prison. Les soldats devaient veiller à ce que personne ne pût s'échapper.
Pourquoi? Comme tous les prisonniers étaient méchants. C'étaient des voleurs, des assassins et des brigands.

Et alors Pierre? Etait-il également un méchant homme? Non, Pierre n'était pas un voleur. Il n'était pas non plus un assassin ou un brigand. Pierre n'avait pas fait aucun mal. Pourquoi avait-on jeté Pierre en prison? Comme il avait prêché en proclamant aux gens que Jésus est le fils de Dieu. C'est pour cette raison qu'il se trouvait là!
Le roi Hérode était le petit-fils de Hérode, l'assassin tristement célèbre des garçons de Bethléem et des environs âgés de deux ans ou moins. Le roi Hérode était un ennemi du Seigneur. Et également un ennemi de l'Eglise. C'est la raison pour laquelle il se mit à persécuter l'Eglise. Il fit emprisonner Jacques, l'un des apôtres. Hérode le fit mettre à mort. Jacques fut décapité. C'était terrible!

Ensuite Hérode avait fait arrêter Pierre. Il pensa: « Si ces apôtres, les chefs de l'Eglise, sont en mon pouvoir, je briserai l'Eglise ».
Jacques était décapité. Pierre était en prison. Est-ce un homme comme Hérode qui a fait cela ou ses soldats? Les Pharisiens et les maîtres de la loi, qui se réjouissaient de la façon d'agir d'Hérode, ont-ils fait ça? Non, savez-vous qui était derrière cela? C'était le diable! Le diable est le grand ennemi et l'adversaire de Dieu. Il veut contrarier Dieu. Le diable est aussi l'ennemi et l'adversaire de l'Eglise. Il veut également contrarier l'Eglise. Le diable était derrière cela. Pierre dormait dans son cachot. Comment se faisait-il qu'il dormît si tranquille? Car le lendemain - il le savait - il lui faudrait comparaître devant le roi et alors il serait mis à mort tout comme Jacques.
Pierre, n'avait-il pas peur de rien? Peut-être, il se tournait et se retournait nerveusement sans pouvoir s'endormir. Pleurait-il de chagrin parce qu'il devrait mourir le lendemain? Non, Pierre n'avait peur de la mort. En effet, il savait que Dieu prendrait soin de lui. S'il devait mourir, Dieu serait aussi avec lui sans jamais l'abandonner. Il savait que, dans la vie comme dans la mort, il appartenait, corps et âme à Jésus Christ.

Pierre dormait dans la prison. Hérode avait obtenu ce qu'il voulait. Les chefs des prêtres et les maîtres de la loi avaient obtenu ce qu'il voulaient. Le diable avait obtenu ce qu'il voulait. Ils avaient fait un formidable coup de filet. Jacques était mort et Pierre était en prison. Il fallait qu'on mît à mort Pierre aussi vite que possible. Alors, personne ne pourrait l'aider. Et les autres apôtres ou les membres de l'Eglise de Jérusalem? Eux non plus! Ces membres de l'Eglise de Jérusalem ne pouvaient plus aider Pierre. Mais ils pensaient toujours à lui. Ils ne s'étaient pas allés se coucher tranquille. Ils avaient veillé toute la nuit. Pendant cette nuit ils étaient tous ensemble dans une maison. Ne pouvaient-ils plus aider Pierre? Non ou plutôt si. Puisqu'ils pouvaient prier pour lui. Et ils le faisaient aussi. Pendant toute la nuit les membres de l'Eglise priaient Dieu pour Pierre avec ardeur.

Dans une certaine situation, nous disons quelquefois: 'Nous ne pouvons plus rien faire pour quelqu'un. Nous ne pouvons plus aider. Nous pouvons seulement prier.' La prière est le dernier recours. Mais chère Eglise, la prière n'est pas le dernier recours. Car au fond, la prière est le seul recours et un recours très puissant. Celui qui prie n'est pas venu à bout de possibilités. Au contraire, celui qui prie a bien des possibilités.
Puisque prier est mettre sa confiance en Dieu. Prier est dire à Dieu: 'Seigneur de l'univers, nous sommes incapable d'aider nous-mêmes. Mais vous êtes tout-puissant. Venez à notre aide'.

C'est ainsi que l'Eglise de Jérusalem priait pour Pierre: « Ah, Seigneur, veuille secourir Pierre et le délivrer afin que l'évangile continue à se répandre. Toutefois que ce ne soit pas notre volonté qui se fasse, mais la tienne.
Chers frères et sœurs en Christ, comme la prière est puissante! Et l'ennemi ne peut nous enlever cette prière. Les ennemis de l'Eglise peuvent enlever beaucoup à l'Eglise. Et c'est ce qui est aussi arrivé au cours des siècles, pendant des périodes de persécutions. Les ennemis de l'Eglise peuvent enlever la Bible. Ils peuvent enlever nos temples. Mais la prière? La prière, l'ennemi ne peut jamais nous l'enlever.

Comme la prière est donc importante! Comme il est important que les pères et les mères apprennent à prier à leurs enfants. Chers garçons et filles, c'est bien que vos parents vous aient appris à prier et que vous puissiez prier. C'est bien que vos parents vous aient aussi appris à prier comme il faut. La prière est indispensable. Il plaît beaucoup à Dieu quand tu Le pries tous les jours. Il t'écoute. Il t'exauce. Il t'aide, c'est bien vrai. Car il faut prier.

2. La prière est efficace

Mais la prière est aussi efficace. Voilà le deuxième point du sermon. Pierre dort dans la cellule de la prison entre deux soldats. Soudain, un ange du Seigneur apparaît et une lumière brille dans la cellule. L'ange touche Pierre au côté, le réveille et lui dit: « Lève-toi vite! » Pierre le fait. Il peut se lever. Car les chaînes tombent comme ça de ces mains. Et les soldats ne se réveillent pas. Ils continuent à dormir et ne remarquent rien. Puis l'ange lui dit: « Mets ta ceinture et attache tes sandales. Pierre fait ainsi et l'ange lui dit: « Mets ton manteau et suis-moi. » Et Pierre fait cela. Il de sort de la prison en suivant l'ange. Mais cette porte qui est fermée à clé, alors? Eh bien, elle s'ouvre d'elle-même devant eux!
Et les soldats qui se trouvent devant la porte, ne remarquent rien. Et puis, qui doit ouvrir la porte de fer qui donne sur la ville? Elle s'ouvre aussi d'elle-même. Le second poste de garde ne remarque rien non plus. Ces soldats-ci ne retiennent pas Pierre. Il ne pense pas que ce que l'ange fait est réel: il croit avoir une vision.

Et puis ils s'avancent dans une rue et tout à coup l'ange quitte Pierre. Celui-ci est tout seul. Il est en plein air et se rend compte de ce qui est arrivé. Il dit: «Maintenant, je vois bien que c'est vrai! Je ne rêve pas. C'est vrai, je suis libre! Le Seigneur m'a conduit hors de la prison. Il a envoyé son ange afin de me délivrer de la prison. Je suis libre! »

Et ensuite Pierre se rend à la maison où de nombreuses personnes se sont réunies et prient. C'est la maison de Marie, la mère de Jean surnommé Marc. Pierre peut très bien trouver cette maison dans les ténèbres de la nuit. Et quand il arrive devant la maison, qu'est-ce qu'il fait? Il frappe à la porte d'entrée. Cela produit beaucoup de bruit dans cette nuit silencieuse. Les fidèles sont dans la maison. Ils sont toujours en train de prier pour Pierre. Quand ils entendent les coups à la porte, ils sursautent. Ecoutez! On frappe à la porte. Qui est là? Peut-être ce sont des soldats qui ont l'intention d'arrêter plus de croyants. La tension est à couper le souffle! Une servante s'approche de la porte pour ouvrir. Elle s'appelle Rhode. Ce nom signifie « Rose ». Elle demande: « Qui est là? » Rhode reconnaît la voix de Pierre et en est si joyeuse que, au lieu d'ouvrir la porte, elle court à l'intérieur et annonce: « Pierre se trouve dehors; il est libre! »
Et quelle est la réaction des croyants qui sont dans la maison? Ah, Rhode, tu es folle. C'est impossible. Pierre se trouve dans la prison. Tu as certainement vu son ange.

Chers frères et sœurs en Christ, il est évident que la prière est efficace. Le Seigneur écoute la prière de son Eglise. L'exaucement dépasse toutes les attentes des croyants. Pendant toute la nuit, les membres de l'Eglise ont prié Dieu pour Pierre avec ardeur. Et cette nuit même Dieu exauce cette prière. Il délivre Pierre cette nuit même. Et quand Pierre se trouve devant la porte, ils ne croient pas qu'il ait été mis en liberté.

Quand nous prions, quels hommes pêcheurs et faibles nous sommes! Nous savons très bien qu'il nous faut prier. Nous savons très bien qu'il nous est permis de prier. Nous savons très bien que Dieu nous écoute. Mais si Dieu nous exauce d'une façon miraculeuse, nous ne pouvons même pas le croire. Alors, cela nous dépasse.

La prière est toujours efficace. Pierre a été merveilleusement mis en liberté. D'abord, ils ne veulent pas le croire. Mais ensuite tous les membres de l'Eglise vont à la porte. C'est bien vrai. Ils voient Pierre en personne devant la porte. Et ils sont enthousiastes et débordent de joie. D'abord, Pierre les exhorte au calme. De la main il leur fait signe de se taire et leur raconte comment le Seigneur l'a conduit hors de la prison. Et puis ils ont remercié Dieu. C'est Lui, le Seigneur, qui a exaucé leur prière d'une façon si miraculeuse. En effet, quand on a prié, il faut aussi remercier, n'est-ce pas?

Le matin, tu pries Dieu pour qu'Il t'aide à l'école, à ton travail, en cours de route, dans la circulation intense. Et l'après-midi ou le soir, quand tu est bien rentré, tu peux aussi remercier Dieu parce qu'Il t'a aidé à l'école, en cours de route ou à ton travail. Cela plaît beaucoup à Dieu! Dieu aime que nous Le remerciions. Prier est aussi remercier.

L'Eglise de Jérusalem a remercié Dieu pour l'exaucement de la prière, pour la délivrance de Pierre.
Et ensuite Pierre sortit tout de suite et s'en alla ailleurs comme réfugié. Là il alla de nouveau raconter aux hommes l'évangile du Seigneur Jésus-Christ. Il ne pouvait rester à Jérusalem. C'était trop dangereux. Mais avant de partir il dit encore: « Annoncez à Jacques, le frère du Seigneur et aux autres frères ce qui s'est passé. » Ils devaient aussi en mettre au courant le conseil presbytéral de Jérusalem.

Le lendemain il y a une grande agitation dans la prison. Les soldats se demandent ce que Pierre est devenu. Où est-il? Comment ce fait-il qu'il soit échappé? Il faut qu'ils le disent à Hérode. Hérode est furibond. Comme il est furieux! Hérode fait rechercher Pierre partout. On passe toute la ville au peigne fin. Mais on ne le trouve pas; il a disparu sans laisser de traces. Et puis Hérode fait interroger les gardes. Il faut qu'ils disent ce qui s'est passé. Hérode est si furieux qu'il donne l'ordre de les mettre à mort.
Hérode avait eu l'intention de tuer Pierre. Mais les soldats furent tués au lieu de Pierre.

Quel échec pour Hérode! C'est pour cette raison qu'il se rendit de Judée à Césarée. Et un jour il se fit acclamer et honorer dans un très grand stade. Le peuple l'adora comme un dieu.
Comme Hérode a terriblement péché contre Dieu! Hérode a pensé: « Je suis semblable à Dieu; je peux recevoir de la gloire divine. »
Le Seigneur a tout de suite puni ce péché. Il envoya un ange qui frappa Hérode. Celui-ci fut rongé par les vers et mourut.

Dans ce chapitre nous voyons la façon d'agir d'un ange, deux fois. La première fois c'est un ange du Seigneur qui délivre Pierre de la prison. A la fin de ce chapitre, c'est un ange qui punit Hérode et celui-ci meurt.

L'avenir n'était pas brillant pour l'Eglise de Jérusalem. Hérode avait fait tuer Jacques et arrêter Pierre. Celui-ci était maintenant un fuyard. Quelques jours après ces événements commença une grande persécution. Le diable remporterait-il pourtant la victoire? Non, chers frères et sœurs en Christ, le diable ne remporte pas la victoire. Le diable ne remporte jamais la victoire! Pierre a été délivré par un ange. Et un ange a tué Hérode. Dieu Lui-même intervient, car son travail n'en finit jamais. La Parole de Dieu doit être annoncée. Son Eglise doit être construite. Après ses événements, nous lisons que la Parole de Dieu se répand de plus en plus. Nous aimons cela. Dieu fait pousser la plante de Sa Parole. Elle se répand avec puissance et démontre sa force.

Le travail de Dieu n'en finit jamais. Avec cela Il use la prière de l'Eglise. Cela en fait partie. Chers frères et sœurs en Christ, Il ne peut se passer de vos prières. Chers garçons et filles, Il ne peut également se passer de vos prières. Ces prières sont efficaces. C'est bien vrai! On dirait que ce n'est pas vrai. Car Jacques, l'apôtre, avait été tué par Hérode. Et sans aucun doute, l'Eglise avait aussi prié pour lui.

Le Seigneur avait-Il exaucé cette prière? Certainement, le Seigneur exauce toujours les prières de son Eglise. Mais cela ne veut pas dire que le Seigneur satisfait toujours le désir de ses enfants, qu'Il fait toujours ce que nous aimons. Le Seigneur n'accomplit pas nos désirs. Mais il est certain qu'Il est fidèle à ses promesses. Car Jacques avait rempli et achevé sa tâche sur terre que Dieu lui a confié. Et c'est pourquoi Il appela Jacques chez Lui dans les cieux. La tâche de Jacques sur terre était achevé. Mais la tâche de Pierre se poursuivait. Et c'est pourquoi le Seigneur fit délivrer Pierre de la prison.
Pierre avait encore une tâche: proclamer la Bonne Nouvelle à beaucoup plus de gens. Et c'est pourquoi Pierre fut délivré.
Comme la prière est importante! Le Seigneur utilise aussi la prière de l'Eglise pour l'exécution de son œuvre. Il est attentif à la prière que son peuple Lui adresse et Il intervient. La prière est indispensable, pour nous, mais également pour le Seigneur. Il a besoin de vos prières et aussi des prières des enfants.

En préparant ce sermon, j'ai pensé à l'œuvre du pasteur Slomp qu'il a fait pendant la deuxième guerre mondiale. Il était un résistant connu. A Heemse, il y a un monument à la Résistance. Un monument à la mémoire du pasteur Slomp et de beaucoup d'autres résistants, parce que leur combat contre la tyrannie et le diable était très important.

En mai 1944, on arrêta le pasteur Slomp et on l'enferma dans une prison. Il fut gardé à vue. Après douze jours il fut délivré par la résistance avec ruse. Sa tâche se poursuivit. Il devait continuer le combat contre le diable.
Nous savons que bien d'autres résistants ont été tués pendant la deuxième guerre mondiale. Ils avaient rempli et achevé leur tâche.
Lorsque le pasteur Slomp était en prison, sans aucun doute, les paroissiens ont prié avec ardeur pour leur pasteur dans le temple pendant de culte et au sein de leur familles.

Et les paroissiens ont aussi remercié Dieu. Lorsque le pasteur Slomp avait été délivré de la prison, quelques frères en Christ se parlaient dans la rue. Un frère plus âgé passa par là. Il demanda: « Qu'est-ce qu'il y a? Qu'est-ce qui s'est passé? » Ils répondirent: « Le pasteur Slomp a été délivré de la prison ». Et ce vieux frère enleva sa casquette et il dit: « Hommes frères, remercions le Seigneur de la délivrance de notre pasteur. Et alors ils ont remercié le Seigneur dans la rue.

La prière est indispensable! La prière est nécessaire pour nous et également pour le Seigneur. Car il s'agit de Lui, de son nom, de son royaume, de sa volonté. Chers frères et sœurs, retenons fermement cela. Et demeurons fidèles au Seigneur en tant qu' Eglise qui continue toujours de prier.

Amen.


Frères et Sœurs en Christ, remercions et prions.

Prière

Seigneur, notre Dieu,

tu es un refuge pour nous dans la prière. Tu nous écoute. Tu es accessible jour et nuit. C'est toujours que tu nous écoute. Seigneur, nous te remercions que tu es accessible à tous vos enfants sur la terre, que tu nous a enseigné à prier, que tu as ouvert un chemin nouveau et vivant par notre Seigneur Jésus-Christ, notre Sauveur. Il a donné sa vie comme rançon pour que nous ayons accès auprès de toi. Notre Père, nous t'en remercions. Et nous te demandons: donne-nous de prier avec fidélité, de demeurer vigilants par la prière adressée à toi avec reconnaissance et d'obéir de cette façon à tes commandements et de faire ce qui te plaît, devant toi, notre Dieu. Donne-nous de ne pas cesser de prier comme Eglise.

Tu nous as parlé ta Parole, mais tu veux maintenant que nous répondions aussi, que nous te priions. Et c'est pourquoi, Seigneur, notre Dieu, nous te remercions maintenant, après la prédication de l'Evangile. Tu as fait annoncer ta Parole. Donne-nous d'écouter non seulement ta Parole mais aussi de la mettre en pratique, d'être une Eglise qui prie en tout temps et de mettre toujours toutes nos espérance dans toi, notre Seigneur. En effet, tu fais des merveilles par ton pouvoir divin. Seigneur, tu es un Sauveur au temps de la détresse. Donne-nous de nous confier en toi, d'avoir conscience que tu es infiniment grand et ta grandeur est sans borne. Tu es le Dieu, notre Sauveur qui vient à notre aide. Que cela soit aussi la consolation et l'encouragement pour ceux qui sont malades. Donne-eux de se tenir à toi quand ils sont saisis de peines. C'est toi qui conduis aussi la vie de vos enfants malades. Seigneur, bénis tous les traitements médicaux. Veuille fortifier avec puissance ceux qui ont une tâche dans le domaine de l'assistance médicale, aussi bien les docteurs et le personnel soignant que les proches parents des malades.

Seigneur, veuille être proche des frères et des sœurs à un âge fort avancé et qui sont pris de peines. Veuille les remplir de courage et de force au soir de leur vie.. Qu'ils fassent confiance pour toujours à toi également quand ils ont atteint la limite d'âge. Seigneur, tu restes le même, tu restes Dieu. Tu est le Dieu fidèle qui maintient ton alliance, également quand nous prenons de l'âge. Que cela soit la consolation pour nous tous. Nous prions pour tous ceux qui sont dans la détresse spirituelle, ils sont sujets à des dépressions et croient: ma vie décline sous l'effet des tourments, je ne peux surmonter mes difficultés. Notre Père qui es dans les cieux, parfois nous n'avons pas la vie facile, c'est partout l'obscurité. Alors, nous ne pouvons plus nous entraider. Veuille réconforter ces frères et sœurs. Sois pour eux une lampe allumée. Veuille éclairer la nuit où ils sont et atteindre leurs cœurs avec la lumière de ton amour et de ta grâce et veuille ne pas tarder à les secourir. Seigneur, veuille tous retenir et encourager.

Nous te prions pour ton Eglise dans le monde entier qui, dans certains pays, est attaquée et persécutée. Nous te prions pour tous les Chrétiens qui sont persécutés, parce qu'ils te confessent devant les hommes. Qu'ils retiennent fermement la belle confession du seul nom de Jésus-Christ, car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. Veuille les délivrer quand ils n'ont pas la vie facile.

Notre Père, tu nous permets de vivre en liberté aux Pays-Bas, dans un pays où nous pouvons être Eglise de Jésus-Christ, d'assister à des cultes et de faire profession ouvertement de te servir. Donne-nous de remarquer la richesse de ces privilèges et de profiter des possibilités que tu donnes.

Veuille prendre soin de ce monde et mener les gouvernants des pays et les peuples. Ils sont dépendants de toi. Qu'ils se rendent compte de cela. Seigneur, veuille donner la paix dans les régions où les troubles règnent. Seigneur, veuille être proche de tous ceux qui éprouvent des souffrances personnelles par suite d'accidents, de désastres ou de catastrophes naturelles. Tu connaît leurs vies qui se trouvent à nu et à découvert devant tes yeux. Veuille les consoler. Veuille être un aide pour tous ceux qui, sur la terre, n'ont pas d'aide. Seigneur, veuille avoir pitié de ton monde et s'occuper de lui. Donne-nous d'attendre un nouveau ciel, une nouvelle terre et le jour où notre Seigneur Jésus-Christ apparaîtra pour faire toutes choses nouvelles. Alors, cette terre fleurira et sera couvert de fleurs. Ce sera un événement sans précédent. Nous avons un brillant avenir. Alors, toutes le créatures se réjouiront en toi à cause de ton nom et en l'honneur de toi. Que nous attendions cet avenir avec toute votre Eglise ici sur la terre et dans le ciel. Que ton jour vienne dans la gloire. Veuille recevoir l'adoration de ton peuple. Nous prions tout cela au nom du Seigneur Jésus.

Amen.

Terug naar

Terug naar Preken die Spreken
border

http://www.prekendiespreken.nl/
Heeft U vragen of opmerkingen, mail naar